Marketing d’affiliation : Comment ça marche ?

 

 

Le marketing d’affiliation est un partenariat entre un apporteur de trafic (affilié) et un site marchand (annonceur) cherchant à développer son activité. L’annonceur propose un programme d’affiliation à un affilié afin de rentabiliser son trafic. Ainsi, la rémunération de l’affilié correspond à une commission en faisant la promotion des produits ou services de l’annonceur. Les modalités de calcul de cette commission sont fixées entre l’annonceur et l’affilié. Ce dernier s’occupe alors de faire la publicité des produits du site marchand. Découvrez dans cet article, tout ce qu’il faut savoir sur le marketing d’affiliation.

 

Comment bâtir et administrer un programme d’affiliation ?

 

Comment créer un programme d'affiliation

Comment créer un programme d’affiliation

L’affiliation est un canal majeur du marketing sur internet. Le vendeur se charge de faire la publicité tandis que l’affilié joue le rôle d’intermédiaire (entre l’acquéreur et le vendeur). Un programme d’affiliation peut se concevoir directement entre le vendeur et l’affilié. Cependant, l’annonceur peut également faire appel à un réseau d’affiliation. Un réseau d’affiliation offre un plus large choix d’affiliés pour le vendeur. Découvrez comment créer un programme d’affiliation.

 

1. Qu’est-ce que l’affiliation ?

 

Le principe de fonctionnement du marketing d’affiliation est simple. En réalité, ce concept existe depuis plusieurs années. Il est apparu en même temps que le commerce. Son principe de base est le suivant : un marchand rémunère une tierce personne (un individu ou un autre marchand) pour chaque client qu’il lui ramène en boutique. L’affilié perçoit une commissions lorsqu’il apporte des clients à l’affilieur.

 

Le marketing d’affiliation actuel

 

Sur internet, les boutiques en ligne prennent la place des boutiques physiques. Le client trouve la boutique du vendeur en naviguant sur internet. Ce qui a permis de créer le marketing d’affiliation tel que nous le connaissons aujourd’hui. Cette fois ci, la rémunération de l’affilié se fait lorsqu’il amène (via un message publicitaire) un internaute sur le site e-commerce du vendeur. Il doit en plus pousser l’internaute à poser une action sur le site selon le contrat défini entre les deux parties.

 

Ainsi, le rôle de l’affilié est de relayer un message publicitaire auprès de son audience qui renvoi vers le site de l’affilieur. Lorsque l’internaute visite le site de l’annonceur et réalise une action bien définie, ce dernier rémunère l’affilié.

 

D’où vient l’idée du marketing d’affiliation ?

 

Jeff Bezos, le fondateur d’Amazon est le premier à avoir mis sur pied un programme d’affiliation sur internet. En 1996, alors qu’il assistait à un cocktail mondain, une dame parle de son désir de vendre des livres sur le divorce sur son site personnel. Seul hic, elle ne désire aucunement devenir commerçante à cause de toutes les contraintes qui vont avec avec : charge logistique comptabilité, etc.

 

C’est là que surgira la brillante idée dans la pensée de son auditeur, Jeff Bezos. Il réfléchit à une manière de permettre à cette dame de vendre ses livres sur le divorce sans pour autant en assurer elle-même la vente. Sa proposition fut simple, elle relierai par des liens son site internet à celui d’Amazon. De cette façon, chaque fois qu’un livre se vend par son fait, elle touche une commission.

 

En juillet 1996, Amazon Associate Program devient le premier programme d’affiliation à voir le jour.

 

2. Qu’est ce qu’une plateforme d’affiliation ?

 

Pour lancer un programme d’affiliation, à défaut d’avoir les ressources d’Amazon ou de Ebay, vous pouvez envisager de passer via une plateforme d’affiliation. En effet, les plateformes d’affiliation se sont imposées aujourd’hui sur le marché et l’ont progressivement structuré.

 

Quelles sont les fonctions d’une plateforme d’affiliation ?

 

Le but d’une plateforme d’affiliation est de mettre en relation l’annonceur avec des éditeurs de sites internet (les affiliés). Ces derniers font généralement l’objet d’une sélection rigoureuse. Cela afin d’assurer la promotion des produits de l’annonceur auprès des internautes qui fréquentent les sites des affiliés.

 

Une plateforme d’affiliation joue ainsi de rôle d’intermédiaire entre les affiliés et les annonceurs. Elle crée et facilite le contact entre ces deux acteurs en proposant à l’un une solution technique et à l’autre une caution morale à l’échange.

 

Une plateforme remplit donc pour ses clients les fonctions suivantes :

 

  • La prise en charge de la totalité des tâches d’un programme d’affiliation : le lancement de la campagne et la gestion quotidienne (suivi des clics, recrutement des affiliés, paiement des affiliés, rédaction des contrat, etc.).
  • Elle permet également à l’annonceur d’accéder et de bâtir son propre réseau d’affilié : Généralement, celui qu’elle a acquis durant les campagnes précédentes et quelle mutualise pour l’ensemble de ses clients.
  • La plateforme d’affiliation joue également le rôle primordial de tiers de confiance : Autrement dit, elle garantie de la bonne comptabilité des clics ainsi que des transactions.

 

Cette dernière fonction est fondamentale. En effet, le marketing d’affiliation repose entièrement sur le fait que tout est mesurable en ligne. Ainsi, la plateforme d’affilié se doit de comptabiliser chaque conversion sur le site de l’affilieur et de l’attribuer à l’affilié responsable de cette action. La rémunération de l’affilié se fera alors en conséquence. Un mécanisme qui en soi peut prêter aux suspicions quand l’affilieur est en même temps celui qui mesure et qui rétribue.

 

Le rôle d’intermédiaire de la plateforme d’affiliation

 

En tant qu’intermédiaire entre l’affilieur et l’affilié, la plateforme d’affiliation doit offrir des garanties aux uns et aux autres. En effet, les affiliés auront besoin d’être rassurés quant à la bonne comptabilité des conversions. De leur côté, les affilieurs recherchent plutôt le témoignage de leur honnêteté.

 

Il est courant que les affiliés s’imaginent que la plateforme d’affiliation perçoit de l’argent de ses annonceurs. C’est pourquoi il est important que la plateforme connaisse, respecte et travaille avec les affiliés. Il n’est pas rare que ces derniers s’imaginent souvent qu’aux yeux de la plateforme, les intérêts des annonceurs pour lesquels elle travaille passent en premier. Il est courant qu’ils la soupçonnent de toucher de l’argent de ses annonceurs.

 

Dans la pratique, la rémunération des plateformes s’effectue pareillement que celle des affiliés. Autrement dit, elles sont rémunérées à la commission et une fois la conversion effectuée.

 

Parvenir à changer cette perception est l’un des principaux défi des plateformes d’affiliation. Cependant, les plateforme doivent réussir à gagner la confiance des affiliés de leur réseau à mesure du temps. Pour cela, elles doivent faire preuve de bonne foi, de transparence et arbitrer en leur faveur. Les plateformes sont en quelques sortes des agents commerciaux de leurs affiliés. Elles doivent pour cela présenter aux affilieurs leurs besoins, leurs demandes et exigences.

 

3. Avantages et inconvénients du recourt aux plateformes d’affiliation

Marketing d'affiliation - Quels sont les avantages d'une plateforme d'affiliation

Marketing d’affiliation – Quels sont les avantages d’une plateforme d’affiliation

 

Les plateformes d’affiliation présentent de nombreux avantages pour les annonceurs. Voici une liste pour vous encourager à lancer votre campagne d’affiliation via une plateforme :

 

Un outil technologique abouti

 

Au cours du lancement d’une campagne d’affiliation, le support technologique est ce qui soutient le programme. En effet, lancer un programme d’affiliation est très complexe qui nécessite un travail de développement considérable.

 

Un réseau d’affiliés disponible

 

L’un des grands avantages des plateformes d’affiliation externes du marché est leur vaste réseau d’affilié. En effet, l’un des grands défis lorsqu’on se lance dans l’affiliation est le recrutement des affiliés. C’est une tâche très complexe et chronophage.

 

La plateforme d’affiliation s’occupe de toute la partie administrative d’un programme d’affiliation. Ce qui représente une charge de travail considérable : payer les affiliés, délivrer les créations publicitaires dans les délais, etc. Toutes ces charges peuvent devenir rapidement assommantes. Or pour une entreprise, la priorité est de se concentrer sur le centre du métier. L’affiliation ne doit pas devenir tout un département administratif à prendre en compte.

 

Une prestation de conseil

 

Les plateformes d’affiliation sont également là pour vous conseiller sur le mode de rémunération que vous devez pratiquer. Elles vous accompagnent également dans la rédaction du contrat des affiliés. Ce qui vous évitera de commettre les erreurs classiques que font généralement les marchands au lancement de leur premier programme d’affiliation.

 

Un grand nombre de prestations complémentaires

 

La plupart des plateformes proposent en plus de l’affiliation, plusieurs autres prestations complémentaires comme des studios de créations de bannières par exemple. Toutefois, il est à noter que le recours à une solution externe ne présente pas que des avantages. Il y a également quelques contraintes.

 

Voici quelques contraintes du recourt aux plateforme d’affiliation :

 

Le coût financier

 

Les plateformes récupèrent généralement une commission avoisinant les 30 %. Ce qui représente un montant conséquent. A ces royalties s’ajoutent les frais de lancement d’un compte dont le montant varie d’une plateforme à une autre.

 

Sur cette plateforme, ce montant est forfaitaire et facturé à la signature du contrat. Il couvre les frais de mise en place du programme. Vous devrez ensuite verser un montant plancher chaque mois peu importe les résultats de vos campagnes. Des frais qui sont également variables. C’est pourquoi vous devez bien vous rassurer de l’honnêteté et de l’impartialité de la plateforme.

 

L’absence de relation directe et exclusive avec vos affiliés

 

Hormis les coûts financier, un autre désavantage de intermediation par une plateforme est que la relation avec vos affiliés vous échappe complètement. En effet, la propriété de la relation directe avec les affiliés reste en effet le principal sujet de tension. Cette manière de procéder n’est pas à l’avantage des affilieurs. En effet, seuls quelques affiliés vous apporteront régulièrement des affaires.

 

Le fait que la plateforme joue le rôle d’intermédiaire vous empêche de bâtir des relations profondes et particulières vers des liens plus organiques. En plus de ne pas être propriétaire de la relation avec vos affiliés, vous devez les partager avec d’autres annonceurs de la plateforme. Ce qui peut poser des problèmes de conflits d’intérêt à la longue.

 

4. Marketing d’affiliation : Quels sont les Coûts d’acquisition ?

Coût d'acquisition du marketing d'affiliation

Coût d’acquisition du marketing d’affiliation

 

A part la très bonne rentabilité qu’il propose, le marketing d’affiliation présente l’avantage d’une économie des coûts budgétaires. Ce qui n’est pas le cas avec d’autres canaux de marketing en ligne, dont l’impact sur le chiffre d’affaires est pourtant incertain (généralement soumis à beaucoup d’aléas). L’affiliation quant à elle ne présente aucun risque si toutefois vous prenez le soin d’intégrer la marge dans la commission des affiliés.

 

Bien que ce détail puisse sembler insignifiant, il est très déterminant au moment de convaincre la direction de l’entreprise à lancer une campagne d’affiliation. Il existe 3 éléments à présenter pour convaincre la direction d’investir dans un projet de marketing d’affiliation. Vous devrez pour cela leur démontrer que ce projet réduit : les coûts de distribution, les coûts de relation-client, les coûts de communication.

 

Un directeur marketing qui souhaite convaincre sa direction de se lancer dans du marketing d’affiliation insistera particulièrement sur le fait que ça ne coûte rien d’essayer ce nouveau canal. Sans oublier que la prise de risque est minime. Depuis la crise et la réduction des budgets marketing, il est d’autant plus utile d’arbitrer à partir de différents canaux d’acquisition.

 

Or, il se trouve que les coûts d’acquisition de l’affiliation est largement plus rentable que les différents autres canaux d’acquisition. Cependant, le marketing d’affiliation ne se prête pas aux expérimentations et aux tests de court terme. Ainsi, pour bénéficier des avantages d’un programme d’affiliation, vous devez attendre plusieurs semaines avant de faire un premier bilan.

 

5. Les modes de rémunération

 

Vous avez le choix entre plusieurs modes de rémunération :

 

 Le paiement au clic

 

C’est le mode de paiement le plus employé lors des campagnes de liens sponsorisés Adwords pas exemple. Dans ce modèle, vous versez aux affiliés un montant fixe pour chaque internaute qu’il amène sur votre site, quel qu’il soit. Ce modèle convient particulièrement aux sites médias qui se rémunèrent à la publicité. Et donc au trafic et et au nombre de pages consultées sur leur site. Il conviendra en revanche beaucoup moins à un commerçant, d’autant plus que les fraudes sont plus faciles.

 

Afin d’éviter les fraudes, la rémunération au double clic s’impose progressivement. Dans ce modèle, l’affilié ne sera rémunéré que si l’internaute qui clique sur le support publicitaire, clique à nouveau sur un autre lien sur le site de l’annonceur.

 

Ce mode de rémunération rassure l’annonceur car il limite les risques de fraude. En effet, toutes les visites non qualifiées (taux de rebond élevés) seront écartées.

 

 Le paiement au contact qualifié

 

On parle d’un contact qualifié lorsque le visiteur doit remplir un formulaire. Ce système convient tout à fait dans les cas où la vente ne peut se réaliser directement en ligne (voiture, immobilier, etc.). Elle se pratique également lorsque l’acte d’achat nécessite une longue période de réflexion. C’est le cas dans le secteur BtoB par exemple. Les sites de jeux d’argents en ligne, les services financiers, et d’assurance aiment particulièrement ce type de rémunération. En effet, l’objectif premier de ces jeux-concours en ligne est la récolte rapide d’e-mails de prospect potentiels.

 

 Le paiement à la vente

 

Ce mode de rémunération est le plus utilisé en marketing d’affiliation, plus particulièrement par les sites d’e-commerce. La rémunération de l’affilié se fait proportionnellement au montant de la vente ou du panier de l’internaute qu’il a dirigé vers le site de l’annonceur.

 

Dans la majorité des programme qui fonctionnent à la vente, le taux de commission ne concerne que le chiffre d’affaires hors taxes. Ainsi, le plus souvent, les frais de ports et les taxes ne sont pas inclus. Il n’est pas facile de déterminer une moyenne des taux de commission à la vente. En effet, il est variable selon l’annonceur, les marges, les types de produits et les secteurs d’activités.

 

Cependant, vous avez la possibilité de proposer des systèmes plus innovants. Vous pouvez par exemple combiner ces différents modes de rémunération en fonction de vos objectifs plus ou moins spécifiques. Ainsi, vous pouvez par exemple intéresser vos affiliés à l’ensemble du parcours du client, depuis le clic jusqu’à la vente. Une autre option serait de le rémunérer uniquement s’il amène un nouveau client sur votre site. C’est le système des sites de jeux en ligne.

 

Ainsi, pour chaque client qu’ils envoient sur des sites de bookmakers, les affiliés touchent un montant fixe pour son inscription. Il touche également un pourcentage sur l’ensemble des mises de ce client. Cela, pendant tout sa vie de joueurs sur le site. Ce cas est particulièrement avantageux pour les affiliés car ils peuvent à terme bénéficier d’une effet de rente.

 

Marketing d’affiliation : Comment intégrer l’affiliation dans votre stratégie média ?

Comment intégrer le marketing d'affiliation dans votre stratégie média

Comment intégrer le marketing d’affiliation dans votre stratégie média

 

Comme nous l’avons vu jusqu’à présent, le marketing d’affiliation est un excellent canal de communication et de vente. Toutefois, il ne peut se substituer aux autres canaux d’acquisition et devenir l’unique stratégie de votre marketing. En effet, certaines pratiques comme l’e-mailing ont leurs propres vertus. Beaucoup d’annonceurs sont davantage enthousiastes à l’idée de ne pas payer la publicité qu’à celui de la performance. Ils se refusent ainsi de continuer à payer des campagnes de bannières d’images ou vidéos à l’affichage par exemple.

 

1. Les limites du marketing d’affiliation

 

L’affiliation marketing n’est pas une solution qui permet de résoudre toutes les problématiques d’un annonceur sur internet. En effet, certaines problématiques comme : la fidélisation, la notoriété ou les relations publiques échappent à sa compétence. Il faudrait donc allouer un budget publicitaire spécifiquement à l’affiliation.

 

Pour réussir une stratégie marketing, il faut savoir faire un savant mélange entre les différents leviers de communication. Le marketing d’affiliation rémunère la performance de court terme, presque instantanée. D’autres canaux de communication à l’instar du display ont des effets tout aussi importants, mais à plus long terme.

 

Par ailleurs, une campagne massive de bannières n’aura à l’évidence pas un taux de clics important. Cependant, elle vous permettra d’accroître la notoriété de votre marque et poussera les consommateur à la préférer à d’autres.

 

2. Comment réussir sa stratégie de communication

 

Une stratégie de communication réussie doit trouver un parfais équilibre entre les exigences de résultats de court terme (les clics) et celles de long terme (notoriété). Ainsi, une campagne d’affiliation est beaucoup plus efficace lorsqu’elle s’appuie en parallèle sur une campagne de notoriété classique.

 

En effet, une étude américaine a récemment démontré qu’on ne peut pas juger d’une campagne display en mesurant le seul taux de clic. D’après une étude de Natural Born Clickers des instituts Comscore et Starcom (2009), seuls 16 % des internautes ont cliqué sur les bannières display aux Etats-Unis en mars 2009. Ce qui correspond à deux fois moins de clics qu’en juillet 2007. Ainsi, seule la moitié des internautes génèrent en réalité 85 % des clics.

 

Toujours d’après ces instituts, le clic ne rend pas compte de l’impact de : la publicité sur l’audience du site de l’annonceur, la mémorisation de la marque, son taux de notoriété, ses ventes ou juste le nombre de requêtes effectuées dans les moteurs de recherche. En effet, Au terme d’une semaine, Comscore à démontré que 65 % des personnes qui tombent sur une bannière publicitaire sont enclines à visiter le site de l’annonceur (comparativement à ceux qui n’ont pas vu la publicité).

 

Plus encore, une autre étude iCrossing du même institut démontre qu’une campagne display augmente les visites provenant des moteurs de recherche de 14 %. Le taux de clic sur les liens sponsorisés (Adwords) est de 15 %.

 

3. Marketing d’affiliation : Le choix des créations

 

Pour qu’un support puisse être utilisé en affiliation, il doit répondre aux conditions suivantes :

 

  • La possibilité d’utiliser un lien de tracking sur l’action de l’internaute : affichage, clic, achat, formulaire rempli, installation.
  • L’application des modèles de rémunération utilisés par le marketing d’affiliation.
  • Le respect des formats standards de l’IAB afin de pouvoir les diffuser.

 

Pensez toujours aux intérêts propres de vos affiliés.

 

Prévoir plusieurs supports publicitaires

 

Il est impératif que votre message publicitaire ne soit pas dépendant d’un seul support. En fait, il doit avoir une valeur et un sens complètement indépendant de son support. Remarquez que ce conseil va complètement à l’encontre de ce qui se fait actuellement dans la publicité classique. Le travail de création est au centre de la communication. Ainsi, il est important que le travail sur le fond soit en relation étroite avec le travail sur la forme.

 

Lorsqu’il s’agit d’une campagne de notoriété par exemple, l’utilisation de l’image et de la vidéo convient davantage. A l’inverse, si le but de campagne est la vente d’un stock important de vos produits sur une durée courte, vous devez privilégier des messages. Ces derniers doivent appeler une action (réponse) plus directe des internautes. Vous pouvez le faire par le biais de liens textes, d’e-mails ou de liens sponsorisés.

 

Prendre en compte les intérêts de ses affiliés

 

Dans le processus de créations de vos campagnes d’affiliation, vous devez tenir compte des intérêts de vos affiliés. Le but étant de leur donner les outils nécessaires pour promouvoir au mieux votre produit ou service. Notez également que chaque affilié a son mode de présence propre. Par exemple, si vous recrutez des Keyworders, pensez à leur proposer des versions pertinentes d’annonces. Cet élément est crucial ! En tant qu’affilieur, vous devez vous adapter aux profils de vos affiliés inscrits à votre campagne.

 

Avant de débuter votre campagne de marketing d’affiliation, posez vous les questions suivantes : quels sont les affiliés que je souhaite recruter ? Quels sont les types de créations publicitaires susceptibles de les attirer dans mon programme ?

 

Accordez un maximum de liberté à vous affiliés et faites-leur confiance. Au bout des quelques semaines (ou jours) de campagne, vous obtiendrez les premiers retours. La plateforme d’affiliation se chargera de vous informer sur les différents résultats pour chaque type de création publicitaire.

 

Quels sont les avantages du marketing d’affiliation ?

Quels sont les avantages du marketing d'affiliation

Quels sont les avantages du marketing d’affiliation

 

Le marketing d’affiliation présente de nombreux avantages. En effet, l’affiliation comporte de nombreux avantages, tant pour les affilieurs que pour les affiliés ou la plateforme d’affiliation.

 

1. Avantages de l’affiliation pour un annonceur

 

Le principale avantage de l’affiliation pour l’annonceur est que hormis les frais de droits d’entrée, tant que l’affilié ne génère pas une action rémunératrice, la campagne ne lui coûte rien. Ensuite, la campagne d’affiliation lui permet de gagner en visibilité (affiche des bannières) gratuite et de gagner en notoriété.

 

L’affiliation marketing est en effet un système à la performance. Autrement dit, il s’agit d’un canal de recrutement par prospection et de commande peu coûteux pour les marchands. Ceux-ci peuvent alors facilement calculer le ROI de leurs campagnes et contrôler la marge directement par affilié et actions marketing.

 

Ainsi, même si un marchand ne dispose pas d’un budget pour acheter des mots clés importants, l’affiliation lui permet également d’atteindre les keywordeurs. En effet, l’annonceur pourra par exemple autoriser un certain type d’affilié afin d’enrichir des mots clés sur Google. Il pourra ainsi être présent sur Google, sans avoir à y investir de l’argent si cela ne lui rapporte aucune commande. Une fois de plus, l’annonceur évite de prendre des risques financiers. Il n’aura pas à acheter des mots clés à fond perdu.

 

Le marketing d’affiliation est également un excellent moyen pour une marque d’atteindre rapidement un nombre important d’internautes. Cela, sans avoir à investir dans des campagnes d’images importantes, sur des portails connus. Ainsi, au lieu d’investir des portails en mode publicitaires, l’annonceur peut directement faire de la publicité en maîtrisant ses coûts.

 

Par ailleurs, plus la campagne promotionnelle du moment sera ciblée, plus l’annonceur pourra atteindre une cible précise. Il pourra ainsi se générer un trafic qualifié sur son site. Plus encore, l’annonceur a le droit d’exiger des affiliés une certaine typologie de site. Il lui suffit pour cela de ne pas accepter ces sites en affiliation.

 

2. Avantages de l’affiliation pour l’affilié

 

L’affiliation est un moyen pour l’affilié de proposer des bons plans marchands de façon automatique sur son site. En effet, dès que l’annonceur changera l’offre sur la plateforme, les bannières et les liens de tracking seront mis à jour automatiquement.

 

C’est également une occasion pour lui de proposer à ses visiteurs des milliers de nouveaux contenus via l’affiliation. Tout ce qu’il a à faire c’est d’exploiter le catalogue des produits marchands de l’annonceur.

 

Pour certains affiliés encore, il est beaucoup plus avantageux de faire de l’affiliation que du Google Ads. En effet, Google Adsense ne permet pas de rapporter autant au vu des produits très ciblés recherchés par la cible du site.

 

Par exemple, un site qui vend des produits sur le modélisme aura intérêt à souscrire au programme de Conrad Electronic. Ce dernier propose en effet des modèles réduits, faire de la publicité Google Ads ne sera peut-être pas aussi qualitatif et aura moins de clics des internautes.

 

De plus, l’affiliation marketing est également un moyen de rentabiliser son site internet. C’est également un moyen pour les sites ayant une grosse communauté et une newsletter de monétiser leurs bases de données d’e-mail. Ils pourront effectivement leur envoyer des offres commerciales.

 

Comment monétiser son blog grâce à l’affiliation ?

Monétiser son blog grâce au marketing d'affiliation

Monétiser son blog grâce au marketing d’affiliation

 

Il vous est possible de créer votre propre programme d’affiliation à partir de de votre site WordPress. Le marketing d’affiliation vous permettra ensuite de monétiser votre blog. En effet, l’affiliation peut fonctionner dans les deux sens suivants :

 

  • Vous êtes l’annonceur et vous avez un produit ou service à vendre. Dans ce cas, vous pouvez créer votre propre programme d’affiliation pour promouvoir votre boutique en ligne.
  • ou alors, vous êtes un bloggueur/influenceur disposant d’une grande audience et vous proposez des recommandations à vos lecteurs.

 

Dans la dernière option, vous devenez un partenaire de la marque qui propose le programme d’affiliation. Vous êtes donc prescripteur et vous percevrez une commission pour chaque action générée sur le site de l’annonceur.

 

1. Principe du marketing d’affiliation ?

 

Le marketing d’affiliation est un système qui existe depuis les débuts d’internet et des sites e-commerces. Comme nous l’avons vu plus haut, son principe de fonctionnement est simple : un site marchand qui vend des produits ou services en ligne (produits physiques, produits dématérialisés, formations en ligne, etc.) propose un programme d’affiliation à d’autres sites internet (à l’instar des blogs). Ces derniers se chargent de faire la promotion de leurs produits/services.

 

Les affiliés permettent au site émetteur du programme de réaliser des ventes et perçoivent en contrepartie une commission.

 

2. Comment les liens sont trackés ?

 

En vous inscrivant à des programmes d’affiliations, vous recevrez une (ou plusieurs) URL personnelle. Ensuite, vous devez intégrer cette URL dans l’un de vos articles ou une bannière de votre blog. Ainsi, dès qu’un internaute cliquera dessus, le suivi se fera de manière automatique. C’est ce qu’on appelle du tracking.

 

Les URL d’affiliés sont semblables à des URL normales, cependant, un détail est ajouté à la fin de celle-ci. Les cookies permettent de se souvenir de vous. En effet, lorsqu’un internaute clique sur votre lien d’affilié mais qu’il n’exécute pas l’action souhaitée (c’est-à-dire qu’il ne procède pas immédiatement à une achat), il peut revenir ultérieurement. Dans ce cas, s’il effectue un achat sur le site de l’affilieur, vous percevrez quand même votre commission. C’est cela la fonction des Cookies.

 

Bien entendu, tout dépend du programme d’affiliation que vous choisirez. Il est possible qu’un temps limite soit imparti. En effet, certains programmes proposent de tracker le lien sur une période d’un an, d’autres uniquement deux mois. Ce détail est bien précisé dans les clauses du contrat d’affiliation que vous signerez pour rejoindre le programme.

 

3. Marketing d’affiliation et éthique morale

 

Au vu de ce qui précède, on peut se poser la question de savoir si le marketing d’affiliation est honnête. La réponse est oui du moment que l’on respectes des guidelines.

 

En plus de l’honnêteté vis à vis des internautes, il est également important d’être transparent avec Google. Pour cela, il faudra suivre les règles imposées. Généralement, c’est le programme d’affiliation qui dicte des règles qui prennent en compte celles de Google. L’affilié est alors tenu de respecter ces règles, au risque de se faire radier du programme.

 

Selon la politique de Google, un lien payant doit posséder un attribut de type rel= »nofollow ». Cependant, Google ne fait pas de différence entre un article sponsorisé et un lien d’affiliation. En effet, il ne fait mention que « lien payant ».

 

Google exige également que les liens d’affiliation ne représente qu’une petite partie des liens du blog. L’idée est d’éviter que les affiliés recopient textuellement les fiches produits du site vendeur. Les liens affiliés devront être placés dans des contenus de qualité qui apporte de la valeur ajoutée à l’internaute. Faute de quoi, le site partenaire pourrait ne pas être référencé.

 

4. Comment être transparent avec son lecteur ?

 

Lorsque vous décidez de monétisez votre blog avec des liens d’affiliation, vous devez obligatoirement le préciser à votre audience. C’est exactement ce que font les réseaux sociaux lorsqu’ils font apparaître une publicité dans votre fil d’actualité. Ces publicités portent souvent la mention « publication sponsorisée ».

 

Pour ce faire, vous pouvez créer une page dédiée sur laquelle vous mentionnez votre politique de monétisation. Vous pouvez préciser à proximité du lien, un message qui annonce que c’est un lien d’affiliation. Il est également possible de différencier vos liens classiques de vos liens d’affiliation. Sur votre site, vous pouvez mentionner à différents endroits que vous proposez un lien d’affiliation. Vous pouvez ensuite donner une couleur différentes à vos liens d’affiliation et la préciser à vos lecteurs. Ainsi dès le premier coup d’œil, ils pourront les différencier.

 

5. Marketing d’affiliation : Quel intérêt pour l’internaute ?

 

En réalité, l’internaute ne tire aucun avantage particulier, hormis le fait que le produit ne lui reviendras pas plus cher s’il décidait de cliquer sur le lien. Cependant, dans certains cas, il peut arriver que l’internaute bénéficie d’une réduction via un lien partenaire.

 

Les programmes d’affiliations sont un système gagnant-gagnant. Toutes les parties sont gagnantes.

 

En tenant compte de la logique de l’honnêteté, l’affilié placera en principe son lien sur un produit de qualité qu’il souhaite recommander. Un produit qu’il utiliserait lui-même au besoin. Ainsi, l’internaute dispose d’un article qui lui présente un avis impartial. Le site annonceur réalise une vente qu’elle n’aurait peut-être pas obtenue sans l’aide de l’affilié ou accroît sa notoriété. Toutes les parties en sortent gagnantes.

 

6. Comment choisir les bons programmes ?

 

Pour choisir un bon programme, vous devez commencer par proposer à votre audience un blog avec une thématique et une ligne éditoriale spécifique. Si la thématique de votre blog est large, vous aurez beaucoup plus de choix de programme. Cependant, le taux de conversion dans ce cas est plutôt bas.

 

A l’inverse, si la thématique de votre blog est très restreinte (c’est dire que vous proposez un blog de niche) vous ciblerez votre interlocuteur ainsi que votre marque. Par conséquent, le taux de conversion sera plus élevé. Vous pouvez par exemple proposer les ventes de vêtements, mais pas n’importe lesquels). Pour les femmes enceintes par exemple. Ensuite, tout ce que vous aurez à faire c’est de rédiger du contenu de qualité.

 

En somme, si votre blog parle par exemple beauté, souscrivez à des programmes d’affiliation proposés par des marques de cosmétiques. Si au contraire votre blog parle de musique, choisissez des programmes comme ceux d’Apple, Amazon, etc.

 

7. Combien peut gagner un affilié sur un produit ?

 

Même si certains blogs ou influenceur sur les réseaux sociaux parviennent à vivre de l’affiliation, cela ne vous rendra pas riche. Voici quelques paramètres à connaître :

 

  • Les revenus d’affiliation sont très variables : De façon générale, Un affilié touche entre 10 % et 50 % dur prix de l’article acheté. Tout en sachant que les commissions les plus courantes sont de l’ordre de 20 % et 25 %.
  • Ensuite, vous devez tenir compte des délais : En fonction du programme auquel vous souscrivez, vous percevrez votre rémunération à une date bien déterminée.
  • Enfin, n’oubliez pas les seuils minimums : La plupart des programmes d’affiliation propose un seuil avant de pouvoir bénéficier de l’argent généré par vos ventes. Par exemple, tant que vous n’avez pas cumulé 50 ou 100 euros, vous n’avez pas la possibilité de retirer vos commissions.

 

Toutes ces clauses sont généralement stipulées dans les mentions légales du programme auquel vous souscrivez. Vous devez donc bien en connaître les termes avant de signer.

 

8. Faire vivre le programme dans la durée

Comment faire vivre le programme dans la durée

Comment faire vivre le programme dans la durée

 

En tant qu’annonceur, le défi est de parvenir à faire vivre le programme après son lancement. Pour ce faire, rassurez-vous que la plateforme en charge de votre campagne sera capable de piloter votre programme d’affiliation dans sa durée de vie. Plus précisément en ce qui concerne l’animation du réseau d’affiliés.

 

Aussi, vous devez porter une attention particulière à la conduite du programme et faire des propositions pour votre plateforme. Ne laissez jamais complètement la main sur votre programme. Le premier bilan que vous ferez avec votre plateforme est particulièrement important. Bien souvent, cela se fait deux à trois semaines après le début de la campagne. Ces premiers résultats vous donneront un aperçut général du cycle de vie de votre campagne.

 

En effet, cette première réunion est l’occasion d’apporter des explications plus en détails afin de faire sauter tous les blocages. C’est donc l’occasion de clarifier une nouvelle fois ces points et de le démontrer par les chiffres.

 

Etant donné que l’annonceur confie toute la gestion d’un canal d’acquisition, leur attentes sont également élevées. Pourtant, les résultats sont rarement immédiats. Il faut compter 3 mois en moyenne pour que les résultats deviennent significatifs. La plateforme doit donc profiter de ce premier bilan pour faire comprendre à leur client l’évolution de la campagne (ce qui a fonctionné et ce qui a moins bien fonctionné).

 

Bien souvent, les affilieurs se concentrent uniquement sur le volume d’affaires et les coûts générés. Leur approche est tournée vers le ROI, ce qui est logique lorsqu’on travaille à la performance. Cependant, ce n’est pas tout. C’est pourquoi vous devez sensibiliser les annonceurs sur les autres indicateurs importants.

 

Pour juger de l’efficacité d’une campagne d’affiliation et de son potentiel, vous devez apprécier les indicateurs suivants :

 

  • Le nombre d’affiliés actifs : Ce nombre peut révéler un manque d’attractivité de la campagne. Dans ce cas, la plateforme devra sonder les affiliés pour savoir ce qu’il en est.
  • Le trafic mensuel généré: Ce chiffre renseigne sur l’activité effective des affiliés. Un trafic faible demande de déployer des stratégies afin d’accroître et d’optimiser la présence des affiliés. Vous pouvez par exemple proposer de nouveaux supports si ceux actuels sont peu attractifs.
  • L’ECP (Earn Per Clic) : Lorsqu’il est trop bas, ce ration peut conduire inévitablement les affiliés à abandonner la campagnes. Il est donc important de faire un diagnostic complet du site pour comprendre pourquoi il convertit très peu.
  • Les typologies d’affiliés actives : Que manque t-il pour toutes les attirer ?
  • Les affiliés à potentiel (ou « top affiliés ») actifs : Pour cela, vous devez déterminer si leur contribution est significative. Ensuite, demandez-leur s’ils sont satisfaits de la campagne avant d’envisager le cas échéant d’un traitement de faveur.